La boîte à lectures!

Surtout des livres et des lectures, mais tout plein d'autres choses aussi!

12 janvier 2009

Che - L'Argentin

Che_1ere_partie_L_Argentin_fichefilm_imagesfilmRéalisé par Steven Soderbergh avec Benicio del Toro, Demian Bichir, Santiago Cabrera, Che: 1ere partie l'Argentin, 2009, USA, 2h05. 

Synopsis: Cuba, 1952 : le général Fulgencio Batista fomente un putsch, s'empare du pouvoir et annule les élections générales. Bravant ce dictateur corrompu, un jeune avocat, Fidel Castro, passe à l'action. Au Guatemala, un jeune argentin idéaliste, Ernesto Guevara, se lance en politique. En 1954, Guevara se réfugie au Mexique. Le 13 juillet 1955, dans un modeste appartement de Mexico, Raul Castro présente Guevara à son frère aîné, Fidel. Ensemble, ils renverseront le régime de Batista.

Mon avis: bien. Cette première partie du film (la deuxième sortant le 29/01) traite l'engagement et la lutte d'Ernesto Guevara dans la guerilla cubaine de la fin des années 50.
D'une part, le film est tout à fait fidèle aux évenements et à la réalité historique de l'époque ce qui témoigne d'un réel travail de recherche et de documentation.
D'autre part, les acteurs et surtout Benicio sont remarquables dans l'interprétation qui de surcroit n'est pas chose aisée quand le personnage interprété est auréolé d'u, mythe et d'un symbole aussi fort. La réalisation est vraiment bien construite avec des scènes comme la bataille de Santa Clara et les épisodes dans une jungle étouffante mais également en alternant avec des scènes en noir et blanc qui présentent le Che d'un point de vue diplomatique lors de ses nombreuses interventions à l'ONU.
Enfin, après avoir vu un tel film, on s'interroge forcement sur la légitimité de l'utilisation de la violence pour une cause aussi juste soit elle, de l'engagement personnel au service d'une cause...
En somme un film à voir! 

Posté par mimienco à 19:32 - Cinéma - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags :

Petites boîtes

  • J'aime beaucoup ta dernière phrase, et je m'interroge souvent à la suite de Dostoïevsky qui demandait si pour sauver des milliers d'hommes, son interlocuteur se sentait prêt à tuer un enfant innocent...

    Posté par sybilline, 14 janvier 2009 à 11:42
  • bouhh il ne me tente pas ce film!!

    Posté par lael, 19 janvier 2009 à 07:34

Poster une petite boîte