La boîte à lectures!

Surtout des livres et des lectures, mais tout plein d'autres choses aussi!

19 mars 2009

Naufragée moi même!!

Les_naufrag_s_de_l__le_TromelinFrain, Irène, Les naufragés de l'ïle Tromelin, Michel Lafon, 2009, 371p.

4ème de couverture: Un minuscule bloc perdu dans l'océan Indien.
Cerné par les déferlantes, harcelé par les ouragans. C'est là qu'échouent, en 1761, les rescapés du naufrage de L'Utile, un navire français qui transportait une cargaison clandestine d'esclaves. Les Blancs de l'équipage et les Noirs de la cale vont devoir cohabiter, trouver de l'eau, de la nourriture, de quoi faire un feu, survivre. Ensemble, ils construisent un bateau pour s'enfuir. Faute de place, on n'embarque pas les esclaves, mais on jure solennellement de revenir les chercher.
Quinze ans plus tard, on retrouvera huit survivants : sept femmes et un bébé. Que s'est-il passé sur l'île ? À quel point cette histoire a-t-elle ébranlé les consciences ? Ému et révolté par ce drame, Condorcet entreprendra son combat pour l'abolition de l'esclavage.

Mon opinion: déçue :( J'étais enthousiaste à l'idée de lire cet ouvrage lorsque Suzanne de Chez les filles m'a contactée pour m'offrir ce livre. Le thème du roman, cet évenement historique que je connaissais un peu m'intéressaient véritablement!
Alors quelle fut ma déception à la lecture de ce livre que j'ai même pas réussi à finir! Et le pire c'est que je ne sais pas vraiment pourquoi je ne suis pas du tout rentrée dans ce roman! Il y a un formidable travail de documentation de la part de l'auteur mais à mon sens un peu trop références aux sources. Le style d'Irène Frain n'est pas désagréable, la construction du roman ainsi que la narration sont tout à fait différentes de celles des romans historiques classiques, et malgré tout ça, je ne sais pas, je me suis ennuyée et je me suis moi même noyée au milieu de ce roman qui ressemble plus à un documentaire d'ailleurs!

Tant pis! Les avis très partagés de la blogosphère: Lael, Cathulu, Keisha, Kathel, Katell, et bien d'autres...

Je tiens à remercier Suzanne de Chez les filles et l'éditeur Michel Lafont pour m'avoir offert cet exemplaire!

Posté par mimienco à 19:19 - Littérature francophone - Commentaires [8] - Permalien [#]
Tags : , ,

Petites boîtes

    En effet, c'est le premier avis négatif que je vois sur ce livre, alors qu'il m'avait bien donné envie ailleurs... Mais bon, on ne peut pas tout aimer non plus!

    Posté par Loula, 19 mars 2009 à 19:32
  • Je n'ai rien lu d'Irène Frain, je commencerai donc par un autre titre

    Posté par Flo, 20 mars 2009 à 15:10
  • J'ai été aussi "débarquée" que toi, sur ce livre !

    Posté par kathel, 20 mars 2009 à 18:07
  • J'ai pris davantage plaisir à le lire, même si certains points m'ont gênée.

    Posté par Leiloona, 20 mars 2009 à 23:03
  • Pour le moment, je suis bloqué au troisième chapitre, et je ne ressens aucune envie de continuer, assez inexplicablement. Ce livre m'ennuie, mais je ne lui trouve pas vraiment de défaut, assez bizarrement. Je vais voir si je poursuis la lecture ou si, comme toi, je reste échoué sur le banc de sable

    Posté par Julien, 20 mars 2009 à 23:41
  • Tu n'es pas la seule déçue par cette lecture! Ce matin, sur le Télégramme de Brest un grand article sur Irène Frain et son roman. Le journaliste a-t-il lu ledit roman? Je commene à en douter!
    Bon dimanche mimi!

    Posté par katell, 22 mars 2009 à 14:44
  • toi aussi tu t'es noyée!! bienvenue!! je n'ai pas pu mais je suis contente de voir que ce livre a su trouver des lecteurs qui l'apprécie! je doute j'ai l'impression que les romans historiques ne sont vraiment pas faits pour moi!!

    Posté par Lael, 23 mars 2009 à 08:15
  • Je suis moins sévère que vous tous, j'ai apprécié cette lecture. Je crois qu'Irène Frain ne voulait pas écrire un roman, elle souhaitait rester au plus près de la réalité historique.

    Posté par Constance, 08 avril 2009 à 18:41

Poster une petite boîte