La boîte à lectures!

Surtout des livres et des lectures, mais tout plein d'autres choses aussi!

27 décembre 2009

Le clan des Otori - Lian Hearn

clan_des_otori_1Hearn, Lian, Le clan des Otori: le silence du rossignol (tome1), coll Folio, Gallimard, 2003, 372p. Traducteur Philippe Giraudon.

4ème de couverture: Au XIVe siècle, dans un Japon médiéval mythique, le jeune Takeo grandit au sein d'une communauté paisible qui condamne la violence, mais elle est massacrée par les hommes d'Iida, chef du clan des Tohan.
Takeo, sauvé par sire Shigeru, du Clan des Otori, se trouve plongé au coeur de luttes sanglantes entre les seigneurs de la guerre. Il doit suivre son destin. Mais qui est-il ? Paysan, seigneur ou assassin ? D'où tient-il ses dons prodigieux ? Lorsqu'il rencontre la belle Kaede, un amour fou naît entre les deux jeunes gens : devra-t-il choisir entre cet amour, sa dévotion à sire Shigeru et son désir de vengeance ? Sa quête le mènera jusqu'à la forteresse d'Inuyama, lorsqu'il marchera sur le " parquet du Rossignol ".
Cette nuit-là, le rossignol chantera-t-il ?

Mon opinion: bien. Je renoue avec la littérature jeunesse par ce premier tome de la série Le Clan des Otori!! Dans un Japon médiéval où la guerre des clans fait rage, le jeune Tomasu qui devient Takeo pour cacher son appartenance au clan des invisibles, est recueilli par le seigneur Shigeru qui a pour projet de venger son frère mort de la main du sanguinaire Iida, chef du clan des Tohan qui répand la mort et la misère sur les terres du milieu. Parallèlement, la jeune et magnifique Kaede est retenue captive et traitée en esclave par le seigneur NoguchiNoguchi, ami du sire Iida. Déterminée à ne pas perdre son honneur et sa dignité, Kaede se retrouve elle aussi au coeur de la guerre des clans. Le destin de Kaede et Takeo se trouve alors lié...

Vous l'aurez compris, chers lecteurs, il y a tout dans se premier tome pour dévorer cette série: une très bonne intrigue, un cadre médiéval japonisant, une construction maîtrisée et une écriture fluide, agréable... Lian Hearn, passionnée de culture japonaise réussit dans ce premier tome à happer le lecteur et l'emmener dans l'épopée du clan des Otori!!

Alors si vous avez envie de littérature jeunesse, de culture japonaise, d'une série écrite avec une plume agréable, laissez vous tenter par Le Chant du rossignol!!

Posté par mimienco à 13:38 - Littérature jeunesse - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags : , , ,

Petites boîtes

    Tant mieux si tu as aimé! Alors attention, le tome 2 est un peu moins bien, mais il prépare bien le 3 finalement... Par contre le 4 qui se situe beaucoup plus tard m'a paru bien improbable, alors que le 5 qui se situe avant le 1 ( ça devient compliqué, non? m'a été chaudement recommandé (mais là je ne peux rien dire, je ne l'ai pas encore lu!). Sinon je dirais que sa parution en jeunesse et et en adulte est méritée, on ne peut pas dire que ça soit de la littérature de jeunesse uniquement (parce que des fois ce genre de double parution me semble plus relever du marketing qu'autre chose!!)

    Posté par Loula, 27 décembre 2009 à 21:58
  • L'époque m'intéresse beaucoup... alors je tenterai volontiers ce premier tome. J'en ai entendu beaucoup de bien en plus!!

    Posté par Karine:), 29 décembre 2009 à 14:55
  • pas encore tentée par celui-ci même si on en a évidemment beaucoup parlé!! Mes souvenirs d'Eon le douzième dragon sont encore trop fraîs !! Bonne année 2010 bonne santé et pleins de bisous!!

    Posté par lael, 01 janvier 2010 à 18:26
  • Une série vraiment vraiment top! J'ai le tome 4 sur le feu depuis un bout de temps, il faudra sans doute que je relise le tout, mais en fait c'est plutôt un plaisir en attente qu'autre choses! )

    Posté par chiffonnette, 05 janvier 2010 à 22:20

Poster une petite boîte