La boîte à lectures!

Surtout des livres et des lectures, mais tout plein d'autres choses aussi!

17 septembre 2008

Aki Shimazaki - Le poids des secrets

SHIMAZAKI, Aki, Le Poids des secrets: Tsubaki, tome 1, coll Babel, Actes Sud, 2005, 114p.4ème de couverture: Dans une lettre laissée à sa fille après sa mort, Yukiko, une survivante de la bombe atomique, évoque les épisodes de son enfance et de son adolescence auprès de ses parents, d'abord à Tokyo puis à Nagasaki.Elle reconstitue le puzzle d'une vie familiale marquée par les mensonges d'un père qui l'ont poussée à commettre un meurtre. Obéissant à une mécanique implacable qui mêle vie et Histoire, ce court premier roman marie le... [Lire la suite]

16 septembre 2008

Ravel - Jean Echenoz

ECHENOZ, Jean, Ravel, Les Editions de Minuit, 2006, 123p.4ème de couverture: Ravel fut grand comme un jockey, donc comme Faulkner.Son corps était si léger qu'en 1914, désireux de s'engager, il tenta de persuader les autorités militaires qu'un pareil poids serait justement idéal pour l'aviation. Cette incorporation lui fut refusée, d'ailleurs on l'exempta de toute obligation mais, comme il insistait, on l'affecta sans rire à la conduite des poids lourds. C'est ainsi qu'on put voir un jour, descendant les Champs-Élysées, un énorme... [Lire la suite]
Posté par mimienco à 16:23 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags : ,
03 septembre 2008

Lorsque j'étais une oeuvre d'art - E.E Schmitt

Schmitt, Eric Emmanuel, Lorsque j'étais une oeuvre d'art, Le Livre de Poche, 2004, 252p. 4ème de couverture: "Lorsque j'étais une œuvre d'art est un livre sans équivalent dans l'histoire de la littérature, même si c'est un roman contemporain sur le contemporain.Il raconte le calvaire d'un homme qui devient son propre corps, un corps refaçonné en œuvre d'art au mépris de tout respect pour son humanité. Malléable, transformable, il n'est plus qu'un corps sans âme entre les mains d'un esprit diabolique dont le génie tient avant... [Lire la suite]
Posté par mimienco à 18:07 - - Commentaires [5] - Permalien [#]
Tags : ,
19 août 2008

Cris - Laurent Gaudé

GAUDE, Laurent, Cris, coll Babel, Actes Sud, 2003, 125p. Ils se nomment Marius, Boris, Ripoll, Rénier, Barboni ou M'Bossolo.Dans les tranchées où ils se terrent, dans les boyaux d'où ils s'élancent selon le flux et le reflux des assauts, ils partagent l'insoutenable fraternité de la guerre de 1914. Loin devant eux, un gazé agonise. Plus loin encore retentit l'horrible cri de ce soldat fou qu'ils imaginent perdu entre les deux lignes du front : " l'homme-cochon ". A l'arrière, Jules, le permissionnaire, s'éloigne vers la... [Lire la suite]
Posté par mimienco à 14:10 - - Commentaires [6] - Permalien [#]
Tags : ,
09 août 2008

Le Serrurier volant, Beancquista - Tardi

Benacquista, Tonino - Tardi, Jacques, Le Serrurier volant, Coll. Folio, Editions Gallimard, 2008, 143 p. 4ème de couverture: Marc est un gars qui a une histoire, de ces histoires qu'on ne raconte pas volontiers. Pour le dire autrement, Marc est un gars plus fermé qu'une serrure inviolable. Pour se relever - parce qu'il faut bien se remettre sur pied quand on survit à une catastrophe - il choisit de devenir serrurier. Ce nouveau métier lui donne l'occasion d'ouvrir pas mal de portes et de découvrir, par ce biais, les petites misères... [Lire la suite]
Posté par mimienco à 18:59 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags : ,
08 août 2008

La Fausse veuve - Florence Ben Sadoun

Ben Sadoun, Florence, La Fausse veuve, Éditions Denoël, 2008. 4ème de couverture: Aujourd'hui je suis plus vieille que toi alors que j'avais neuf ans de moins que vous...» Ainsi commence La Fausse Veuve. Tutoyant et vouvoyant dans la même phrase son amant disparu, l'héroïne lui raconte, et nous raconte, dix ans après, l'histoire qui leur a été volée. Ce que furent leur amour, leurs moments de bonheur, et aussi le désespoir, leurs muets tête-à-tête à l'hôpital quand, victime d'un grave accident cérébral, il s'écroule, et se... [Lire la suite]
Posté par mimienco à 08:29 - - Commentaires [8] - Permalien [#]
Tags : ,

02 août 2008

L'immeuble Yacoubian - Alaa el Aswany

Egypte El Aswany, Alaa, L'Immeuble Yacoubian, coll Babel, Éditions Actes Sud, 2004 - 2006 pour la traduction française, traduit de l'arabe par Gilles Gauthier. 4ème de couverture: Construit en plein cœur du Caire dans les années 1930, vestige d'une splendeur révolue, l'immeuble Yacoubian constitue un creuset socioculturel très représentatif de l'Egypte du XXIe siècle naissant.Dans son escalier se croisent ou s'ignorent Taha, le fils du concierge, qui rêve de devenir policier ; Hatem, le journaliste homosexuel ; le vieil... [Lire la suite]
28 juillet 2008

José - Richard Andrieux

Andrieux, Richard, José, Edition Héloïse d'Ormesson, 2007, 123p. " Le monde nous appartient. Il suffit juste de penser que tout est possible, ici ou ailleurs..."(Citation en exergue) 4ème de couverture: José a neuf ans. Ce bout de chou n'a jamais connu son père ; il vit avec sa mère, avec un lit qu'il appelle " voyage ", et un bougeoir rebaptisé le " colonel " Dans sa chambre, il s'invente un univers qui n'existe que pour lui. Personne n'y a accès, pas même sa propre mère. Reviendra-t-il... [Lire la suite]
19 juillet 2008

La petite fille de M. Linh - P. CLaudel

Claudel, Philippe, La petite fille de Monsieur Linh, Le Livre de Poche, 2007, 183p. 4ème de couverture: C'est un vieil homme debout à l'arrière d'un bateau.Il serre dans ses bras une valise légère et un nouveau-né, plus léger encore que la valise. Le vieil homme se nomme Monsieur Linh. Il est seul désormais à savoir qu'il s'appelle ainsi. Debout à la poupe du bateau, il voit s'éloigner son pays, celui de ses ancêtres et de ses morts, tandis que dans ses bras l'enfant dort. Le pays s'éloigne, devient infiniment petit, et Monsieur... [Lire la suite]
Posté par mimienco à 20:01 - - Commentaires [9] - Permalien [#]
Tags : ,
14 juillet 2008

Le coupeur de roseaux - J. Tanizaki

Japon Tanizaki, Junichirô, Le coupeur de roseaux, Ed Gallimard, coll Folio 2, 2003, 119p. 4ème de couverture: Lors d'une promenade autour d'un ancien palais impérial, le sanctuaire de Minase, le narrateur rencontre un homme étrange.Est-ce un fantôme, un esprit qui hante les lieux ? Celui-ci lui offre du saké et lui raconte l'histoire de la belle O-Yû, perverse et inaccessible... Mon avis: pas mal. Inspiré d'un conte japonais, ce petit roman nous emmène dans un univers doux, poétique. Un homme décide de se promener pour... [Lire la suite]
Posté par mimienco à 16:09 - - Commentaires [7] - Permalien [#]
Tags : , ,